Rechercher
  • Votre pharmacien

#COVID19 : violences conjugales ?

Violence psychologique, verbale, sexuelle, sexiste, physique, économique… Que faire lorsque l’on est victime de violences ?

Vous pouvez dorénavant vous rendre à la pharmacie la plus proche de chez vous où vous serez accueilli(e). Si vous le souhaitez, l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre qui ont reçu la consigne d’intervenir en urgence pour les appels provenant des pharmacies.

Il est préférable de prendre avec vous votre attestation de déplacement dérogatoire mais il ne sera jamais reproché à une victime parvenant à quitter son foyer de s’être échappée sans attestation.

Vous hésitez à vous rendre à la pharmacie ? Vous pouvez par exemple prétendre d’aller faire des courses pour sortir. Rappelez-vous que la loi interdit les violences et que vous n’y êtes pour rien.


Quels sont les numéros utiles et gratuits ?

  • En cas de danger immédiat : le 17 pour joindre la police et la gendarmerie et le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes (ouvert 24/7)

  • Violences sur les enfants : le 119 pour joindre le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger (ouvert 24/7) (ou sur le site internet allo119.gouv.fr)

  • Violences conjugales : le 3919 pour joindre Violences Femmes Info (ou sur le site internet arretonslesviolences.gouv.fr). Il s’agit d’un numéro d’écoute national et non pas d’un numéro d’appel d’urgence. (Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedis, dimanches et jours fériés de 9h à 18h.)


Pour lire “Suis-je concernée ?” sur le site gouvernemental stop-violences-femmes.gouv.fr

Pour lire le communiqué de presse de Christophe Castaner et de Carine Wolf-Thal du 27 mars

0 vue

TEL : 04 76 95 11 03

©2020 par pharmacievillarddelans.com. Créé avec Wix.com